Admin | Mon profil | S'identifier









METIERS, OCCUPATIONS ET PROFESSIONS

L'industrie de la construction, un secteur d'activité important
Plusieurs autres métiers, occupations et professions non-traditionnels


L'industrie de la construction, un secteur d'activité important !

Voici une description sommaire des 26 métiers et 6 occupations spécialisées de l'industrie de la construction:
Fiches techniques et vidéos des Métiers et Occupations
Briquetage-Maçonnerie     Mécanique d'engins de chantier
(Machines lourdes)
 
Calorifugeage     Mécanique en protection incendie  
Carrelage   Montage d'acier et structure
(Achitectural)
 
Charpenterie-Menuiserie   Montage mécanique  
Chaudronnerie     Conduite d'équipement lourd
Cimenterie-Préparation & finition de béton     Conduite de pelles mécaniques
Pose de revêtements de toiture     Peinture  
Électricité   Plâtrage  
électricité-Installation
de systèmes de sécurité
    Pose de revêtements souples  
Ferblanterie   Pose de systèmes intérieurs  
Ferraillage-Pose d'armatures     Serrurerie de bâtiment
(Montage structural)
 
Réfrigération     Tuyauterie
(Plomberie-chauffage)
 
Conduite de grue   Arpentage  
Mécanique d'ascenseur     Forage-Dynamitage  
Mécanique de chantier
(Industrielle)
    Montage de Lignes  
Plongée professionnelle
Scaphandrier
  Soudage-Montage
Soudage-Tuyauterie
(Haute Pression)
   
(Sources : http://www.ccq.org/H_Metiers.aspx?sc_lang=fr-CA&profil=GrandPublic, http://ch.monemploi.com/sec_pro/a/default.html, http://www.cscapitale.qc.ca/emoicq/)

Portrait sommaire de l'industrie de la construction, un secteur d'activité important

En 2010, plus de 38 000 entreprises de construction ont généré plus de 210 000 emplois directs pour la réalisation de près de 41 milliards de dollars de travaux au Québec.
Source : http://www.acq.org/index.php?option=com_content&task=view&id=47&Itemid=2358

Environ 24 000 employeurs ont déclarés des heures dans le cadre de travaux assujettis à la Loi sur les relations du travail, la formation de la main-d'oeuvre dans l'industrie de la construction (Loi R-20).
Source : Statistique Canada
Secteurs d'activité Nombre d'employeurs
Institutionnel/commercial 14 100
Industriel 1650
Génie civil et voirie 2 260
Résidentiel 13 850

Conventions collectives

L'industrie de la construction définit quatre secteurs aux fins de la négociation des conventions collectives et la représentativité sectorielle des associations patronales, depuis le 1er septembre 2009, est la suivante :

Secteur Association patronale désignée Représentativité
Le secteur industriel englobe la construction de bâtiments, y compris les installations et équipements physiquement rattachés ou non à ces bâtiments, réservés principalement à la réalisation d'une activité économique par l'exploitation des richesses minérales, la transformation des matières premières et la production de biens. Association de la construction du Québec (ACQ) 8,055 %
Le secteur institutionnel et commercial englobe la construction de bâtiments, y compris les installations et équipements physiquement rattachés ou non à ces bâtiments, réservés principalement à des fins institutionnelles ou commerciales ainsi que toute construction qui ne peut être comprise dans les secteurs résidentiel, industriel et génie civil et voirie. Association de la construction du Québec (ACQ) 50,127 %
Le secteur génie civil et voirie englobe la construction d'ouvrages d'intérêt général d'utilité publique ou privée, y compris les installations, les équipements et les bâtiments physiquement rattachés ou non à ces ouvrages, notamment la construction de routes, aqueducs, égouts, ponts, barrages, lignes électriques et gazoducs. Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) 20,297 %
Le secteur résidentiel englobe la construction de bâtiments, y compris les installations et équipements physiquement rattachés ou non à ces bâtiments, dont plus de 85 % de la superficie, en y excluant tout espace de stationnement, est réservée à l'habitation et dont le nombre d'étages au-dessus du sol, excluant toute partie de sous-sol et vue de toute face du bâtiment ou de l'ensemble de bâtiments, n'excède pas six dans le cas de bâtiments neufs ou huit dans les autres cas. Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ) 21,521 %
Clauses communes aux quatre secteurs Association des entrepreneurs en construction du Québec (AECQ)  
Source : http://www.ccq.org/M_RegimeRelationsTravail/M04_AssociationsPatronales.aspx?sc_lang=fr-CA&profil=GrandPublic

Ces quatre conventions collectives viennent à échéance à tous les trois ans et sont actuellement en vigueur jusqu'au 30 avril 2013.

Dès son entrée dans l'industrie de la construction, le travailleur doit adhérer à une association syndicale et a la possibilité d'en changer à tous les 3 ans, par un scrutin dans l'ensemble du Québec, onze mois avant l'échéance des conventions collectives.

Depuis 1968, au Québec, les relations du travail dans l'industrie de la construction sont régies par une loi particulière, administrée par la Commission de la construction du Québec (CCQ), communément appelée la Loi R-20.
Source : http://www.ccq.org/M_RegimeRelationsTravail/M01_LoiR-20.aspx?sc_lang=fr-CA&profil=GrandPublic

Dans l'industrie, cinq associations syndicales sont reconnues par la Loi R-20 et peuvent représenter la main-d'oeuvre de l'industrie de la construction :
Associations représentatives 2009
Conseil provincial du Québec des métiers de la construction - International (CPQMC-I) 26,1 %
Centrale des syndicats démocratiques (CSD-Construction) 14,1 %
Confédération des syndicats nationaux (CSN-Construction) 10,6 %
Fédération des travailleurs du Québec (FTQ-Construction) 42,9 %
Syndicat québécois de la construction (SQC) 6,3 %
Source : http://www.ccq.org/M_RegimeRelationsTravail/M05_AssociationsSyndicales/M05_1_ScrutinSyndical.aspx?sc_lang=fr-CA&profil=GrandPublic